Logo Les Ateliers de la Création

Logo Centre Pompidou Logo IRCAM

Un projet d'éducation artistique à la croisée des arts visuels, des arts du son et des nouvelles technologies en direction des lycées professionnels

 

texte qui présente mes différentes réflexions et pistes de recherches sur la démarche de création d’un projet
Montauban-de-Bretagne - 2010 : par serge garin, enseignant, lycée, 28 mars 2011, 15h03

Texte de présentation du projet ou pourquoi

Coney Island Baby

Dans les vies impossibles de Christian Bolstanski, il cite cette phrase. < Chacun de nous crée une mythologie, une sorte de vie rêvée< La mienne, cette mythologie ou vous aspirez a une vie rêvée, se révéla sur Coney Island Baby de Lou Reed de la manière la plus vibrante. Pourquoi celle ci, plus qu’une autre ? Ma vie rêvée est peut être un théâtre musical, comme l’univers de la chanson de Lou Reed. Il est possible que ma mythologie se construise par une superposition de différents éléments musicaux comme celle Coney Island Baby.J’aspire peut être a une inspiration personnelle de tous les instants. De la même façon que cette suite mélodique, répétée autant de fois, c’est a dire a l’infini, me procurant ainsi un souffle de cette vie rêvée. Est-ce que celle-ci peut elle exister, comme la vibration des voix qui accompagne les paroles de Lou Reed ? Tous ces registres vocaux font sens, de la même façon que le chemin complexe de l’abstraction, décidé par Aurélie Nemours durant toute sa vie et qui fait sens dans son œuvre. C’est en puisant au cœur de ma mythologie que j’ai conçus le projet. Il met en scène une création sonore, ayant comme vie rêvée l’Alignement du vingt et unième siècle de Aurélie Nemours a Rennes. Capter des sons éphémères, dans un lieu,l’atelier des élèves, pour produire une œuvre sonore qui prend du sens par et pour cette œuvre monumentale. Un lieu ou le sens du mot éphémère n’est présent que pour souligner la lumière naturelle qui caresse les blocs de granit qui la compose . Une partie de ma vie rêvée, est d’amener les élèves a produire du sens par le son et de nous dévoiler ainsi un aspect de la mythologie de Aurélie nemours par le prisme de son installation monumentale. Compréhension de l’œuvre, captation de sons, tous différents, venant de vies rêvées de chacuns. Sons bruts, identitaires d’un même lieu, mais ou les sources proviennent autant de mythologies personnelles que du ressenti que produisit le face a face avec l’œuvre monumentale. Tous ces sons vibrent, vivent, se déplacent, se transformant au gré des rencontres que les élèves ont eut la chance de faire.Notamment celle d’une historienne d’art et d’un musicien . Ces deux rencontres incontournables et indispensables ont contribuées a produire une œuvre sonore par les élèves. Leurs mythologies personnelles fût des inspirations de tous les moments pour les élèves. Comme sur la piste aux étoiles du film, Les Clowns de Federico Fellini, toutes les vies se rejoignent pour un dernier numéro, celui d’une vie rêvée. Elle est souhaitée par tous et toutes les mythologies sont différentes pour y arriver. Mais pour ce dernier numéro, les élèves tirent leurs révérences par un numéro unique, une production sonore qui aspire a devenir, avec l’œuvre monumentale du vingt et unième siècle un théâtre musical éternel. Sans doute un moment éphémère, dans des lieux éphémères. Dans les vies impossibles de Christian Bolstanski, il cite ceci ;

Serge Garin

Commenter
Twitter Facebook

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

texte de présentation de la performance du musicien Morgan Daguenet au sein du lycée dans le cadre du projet
Montauban-de-Bretagne - 2010 : par serge garin, enseignant, lycée, 28 mars 2011, 15h02

Présence/éphémère Installation /Montage/Immersion/Ecoute/Rêves Morgan Daguenet est déjà dans un ailleur qui lui appartiende nous faire découvrir…

Concert éphémère,dans un endroit éphémère pour un moment éphémère qu’il propose de partager avec les élèves. Une succession de sons qu’il produit sans avoir l’air, mais qu’il destine a ceux qui l’accompagne dans l’aventure d’une danse silencieuse mais néanmoins imaginaire. Des plus rares aux plus mélodiques, il compose et recompose avec ou sans boucle des sons qui nous amènent a créer notre propre aventure sonore. Il réinvente a chaque respiration, chaque souffle, un nouveau son , une nouvelle composition. Il suspend le temps, le module, afin de le transporter dans notre imaginaire musical. Concert éphémère, dans un endroit éphémère pour un moment unique mais aussi éphémère. Morgan Daguenet vient de nous faire partager les sons d’une rêverie musicale que chacun garde au plus profond de soi pour de nouveau rêver . Serge Garin

Commenter
Twitter Facebook

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Billet 1
Montauban-de-Bretagne - 2010 : par Bienvenue !, Lycée professionnel La Providence, 24 février 2011, 12h12

Bonjour, le blog vient d’être mis en ligne. Bientôt, vous pourrez lire ici des billets de tous les acteurs du projet à Montauban-de-Bretagne et en savoir plus sur le déroulement des ateliers. N’hésitez pas à revenir voir dans quelques jours ! Cordialement, l’Équipe projet.

Commenter
Twitter Facebook

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Les ateliers de la création ?

C’est une ambition simple : proposer à des élèves de lycées professionnels, une plongée au cœur de la création la plus contemporaine, en abordant conjointement les arts visuels, les arts du son et les nouvelles technologies pour la création. Les projets d’éducation artistique “Ateliers de la création” répondent tous à des principes communs exigeants : placer l’élève au centre du projet ; construire dans la durée ; affirmer une approche pluridisciplinaire. Retrouvez sur ce blog toute l’actualité des projets en cours.

En savoir +