Logo Les Ateliers de la Création

Logo Centre Pompidou Logo IRCAM

Un projet d'éducation artistique à la croisée des arts visuels, des arts du son et des nouvelles technologies en direction des lycées professionnels

 

Carnet de Bord n°1
Gray - 2016 : par Anaïs Duvernoy, enseignant, Lycée A. Cournot de Gray, 7 mars 2017, 12h54

Enregistrement sonore d'un élève et Olivier Toulemonde

Enregistrement par les élèves de 2PROGA du Lycée Cournot avec Olivier Toulemonde, mars 2017. Photo : Elèves de 2nde option Patrimoines.

Mimmo Rotella, Vu, Décollage d’affiches lacérées, contrecollées sur tôle, 320 x 350 cm, 1993, Collection FRAC de Franche-Comté. Photo : DR Adagp, Paris

Intervention d’Olivier Toulemonde face aux élèves de 2PROGA du Lycée Cournot, mars 2017. Photo : Élèves de 2nde option Patrimoines.

Commenter
Twitter Facebook

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Compte rendu du frac de besancon 17/02/17
Gray - 2016 : par Damien Lechat, enseignant, Frac de Besançon, 7 mars 2017, 12h32

Visite du Frac de Besançon

Intérieur du Frac de Besançon Accueil du FRAC de Besançon, mars 2017. Photo : élèves de 2nde option Patrimoines

  • Lors d’une visite le vendredi 10 Février 2017, nous avons eu la chance de visiter le Frac. Le frac est un musée d’art contemporain, le mot frac signifie Fond régional d’arc contemporain, en gros c’est une collection d’œuvre contemporaine publique. Dans le Frac nous avons visité différentes salles avec des thèmes différents dans chacune d’entre elles. Les salles ont été mises en œuvre par Gérard Collin-Thiébaut.
  • La première salle que nous avons visité se nomme « la salle de la vanité ». Cette salle était une pièce assez banale dans l’ensemble. Il y avait des bureaux, une imprimante, une horloge, un fauteuil, des têtes de mort, des trophées de chasse (tête d’animaux empaillées, bois de cerf), des tableaux connus sous forme de puzzles ainsi qu’un tableau tiré de deux tableaux et une tour de tabouret tirée d’une œuvre de Marcel Duchamps.
  • La salle suivante était appelée « la salle de l’amour, de l’art ». Dans cette salle, il avait un puzzle du tableau « la naissance de Vénus »de Botticelli. Il y avait des tableaux avec des mots obscènes concernant le désir sexuel (baise moi, caresse moi, fuck me, couilles…). Il y avait aussi des lettres tirées d’un livre qu’un artiste avait envoyé à Claire Chazal de TF1 et un ancien ordinateur Apple. Claire Chazal est pour l’artiste une icône ou « la vierge Marie d’aujourd’hui » en quelque sorte. Dans cette salle se trouvait un tableau d’une femme nue en puzzle et un présentoir avec des morceaux de bois représentant des entre jambes (probablement masculins). Il y avait un grand tableau en puzzle sur un mur représentant l’amour profane et l’amour sacré. Au fond d’une troisième salle appelé « la salle du maitre étalon », se trouvait un écran sur lequel il y avait une représentation du tableau « l’origine du monde » de G. Courbet (tableau représentant le sexe d’une femme) avec au bout du sexe de la femme une cascade en mouvement. Il y avait aussi des livres avec des motifs sur les pages. Le tableau « l’origine du monde » est un hommage à la femme qui donne la vie.
  • Pour finir dans la dernière salle appelée « la salle du fond » se trouvait des œuvres de la collection sélectionnée par Gérard Collin-Thiébaut et Sylvie Sabetta la directrice du Frac. Ils ont le même accrochage qu’au 19eme siècle (grace a l’accumulation de tableau sur le mur et non un seul tableau sur le mur.
  • L’après midi nous sommes allés voir une prestation de Mr Toulemonde, Il nous a alors montrer son travail et se qu’il faisais. Il a utilisé beaucoup d’objet du quotidien et il a alors produit des sons avec. Ensuite nous avons pus lui poser quelques questions sur sa vie privée et son travail et il nous a alors expliqué comment il sélectionnait ces objets et il nous a dis qu’il les testaient dans sa vie quotidienne, pour ensuite produire des sons et les ajouter avec des autres sons d’autres objets pour produire une mélodie. Il nous a également dit que c’était son métier et qu’il gagnait sa vie comme ça et que c’est avec les instruments comme le Jazz et le saxophone qu’il a commencé pour ensuite essayer avec d’autre objets du quotidien, comme des marteaux, des planches, des scies… Il nous a montré une vidéo s’intitulant « l’été » dans cette vidéo nous entendions plein de bruits nous rappelant l’été, la vidéo était commenté par plusieurs personnes dont Olivier Toulemonde. C’est ensuite devenue sa passion et il en a fait son métier.
PNG - 337.1 ko
Elève en Travail.
Élève en travail, FRAC de Besançon.

Élève en travail, mars 2017. Photo : élèves de 2nde option Patrimoines.

Commenter
Twitter Facebook

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Les ateliers de la création ?

C’est une ambition simple : proposer à des élèves de lycées professionnels, une plongée au cœur de la création la plus contemporaine, en abordant conjointement les arts visuels, les arts du son et les nouvelles technologies pour la création. Les projets d’éducation artistique “Ateliers de la création” répondent tous à des principes communs exigeants : placer l’élève au centre du projet ; construire dans la durée ; affirmer une approche pluridisciplinaire. Retrouvez sur ce blog toute l’actualité des projets en cours.

En savoir +