Logo Les Ateliers de la Création

Logo Centre Pompidou Logo IRCAM

Un projet d'éducation artistique à la croisée des arts visuels, des arts du son et des nouvelles technologies en direction des lycées professionnels

 

Présentation

Au cours de l’année scolaire, les élèves du lycée polyvalent découvriront l’univers de l’artiste Matt Coco, à l’occasion de l’exposition organisée à La Halle de Pont-en-Royans. Accompagnés d’un intervenant son et d’une conférencière, ils aborderont pas à pas les processus de création jusqu’à se l’approprier entièrement.

Oeuvre étudiée

Une oeuvre de l’artiste Matt Coco, en cours de sélection + d’informations : https://mattcocohello.wordpress.com/

Intervenant son

Sébastien Hervier, percussionniste et compositeur, accompagnera cette année les élèves de Saint-Marcellin.

Curieux de nature et percussionniste de formation, Sébastien Hervier fait son chemin dans une faune artistique très diversifiée, tant dans les formes et les approches que dans les esthétiques.

Il a abordé le répertoire orchestral dans différentes formations sous les baguettes de P. Ferro, J.M. Cochereau, L. Slatkin, P. Rophé, N. Simon, P. Csaba… et les répertoires médiéval et baroque au sein dʼensembles comme La Cappella Sanctae Cruccis, lʼEnsemble Epsilon, Alkymia XIV et Le Concert de lʼHostel Dieu.

Il se produit aussi comme batteur dans différentes formations dʼimprovisateurs dont le Collectif dʼImprovisation du CNSMD avec lequel il participe à de nombreux concerts et performances. Il approfondit le travail de lʼimprovisation sous les conseils de H.C. Caget, J.M. Foltz, J. Léandre, R. Lopez, F. Merville et A. Babel. Il forme également un quartet : Le Grümophone, avec lequel il enregistre un 1er disque en 2014.

Dans une démarche de création, il est en collaboration régulière avec les compositeurs et créé en 2010 son 1er spectacle de théâtre musical : Je suis un impatient qui attend beaucoup… ; en 2011 il articipe à la création dʼun format jeune public : 2+2=. En 2015, au théâtre Astrée, il créé La Boîte aux Lettres, solo pour voix, batterie, objets et électronique.

Egalement curieux de la rencontre avec dʼautres formes dʼexpression artistique, il a travaillé sous les conseils de metteurs en scène comme N. Ramon, M. Reichler, A. Perroux et C. Fustier. En 2011, il interprète le rôle du diable et joue la percussion dans lʼHistoire du soldat, et en 2013, le récitant dans lʼHistoire de Babar dont il fait a scénographie et la mise en scène. Il travaille régulièrement avec la danse, actuellement avec le collectif A/R dans une performance de rue ; il a aussi réalisé, en 2014, la création musicale de Ma présence est un mensonge… de J. Moncla.

Il se produit dans différents festivals comme Les jardins Musicaux, Festival Neuf9, Le Festival dʼAmbronay, Sanafest, ou Les Mondes Sonres dont il est codirecteur artistique.

Depuis 2008 il étudie les tablas avec Pandit Nabankur Bhattacharya.

Sébastien est titulaire du Diplôme dʼEtat de professeur de percussions, et lauréat de la Fondation Yamaha 2013.

Partenaires

Lycée polyvalent La Saulaie

Informations : http://lasaulaie.elycee.rhonealpes.fr/

Grame, centre national de création musicale

Grame, centre national de création musicale

Créé par Pierre Alain Jaffrennou et James Giroudon en 1982, Grame est aujourd’hui l’un des six centres constitutifs du réseau des centres nationaux de création musicale, labellisation créée par le Ministère de la Culture en 1997.

La mission principale de Grame est de permettre la conception et la réalisation d’œuvres musicales nouvelles, dans un contexte de transversalité des arts et de synergie arts – sciences.

Grame est un lieu d’accueil et de résidence pour les compositeurs, les interprètes, les chercheurs et les artistes de diverses disciplines engagés dans un processus d’innovation. Ils y trouvent un environnement technique de haut niveau, accompagné d’une assistance artistique et technologique. Une vingtaine de compositeurs français et étrangers, ainsi que différentes équipes artistiques, sont invités en résidence au cours de chaque saison.

Créations et mixités se déclinent à travers des effectifs instrumentaux variés, du soliste à de larges ensembles. Les nouvelles productions recouvrent des formes relevant tout autant du concert que du spectacle, de l’opéra, de la performance ou de l’exposition avec des installations sonores et visuelles.

Informations : http://www.grame.fr/

La Halle

Implantée depuis 1986 en milieu rural, sur le territoire du Pays Sud-Grésivaudan, au sein du Parc Naturel du Vercors, la Halle Jean Gattégno a une double nature : le même lieu accueille à la fois le centre d’art et la médiathèque. Cela crée une synergie originale et fructueuse qui est à l’origine de nombreuses rencontres, de transversalité et de lien social.

L’édifice, implanté sur le site des maisons suspendues - inscrites au patrimoine, a repris la dénomination historique la halle puisqu’il a été établi sur l’ancien emplacement des halles, détruites durant la seconde guerre mondiale. La Halle est aujourd’hui un lieu unique et atypique, bâti entre la roche et l’eau.

Le centre d’art est … Un lieu consacré à la création et orienté par le désir de présenter différentes facettes de l’art contemporain. Le centre d’art s’inscrit dans une dynamique de soutien à l’art actuel, d’ouverture et d’expérimentation. Un large éventail de démarches et de recherches artistiques est proposé chaque saison. Pendant toutes ces années, la Halle a aussi invité plusieurs artistes à produire des expositions in situ en lien étroit avec le territoire. Le temps des expositions est rythmé par de nombreuses activités satellites (résidences d’artistes, projets hors-les-murs, éditions…) et culturelles (conférences, visites,rencontres…). Si une attention particulière est portée à l’éducation artistique en direction des plus jeunes ; les multiples partenariats avec les acteurs culturels locaux donnent lieu à des événements divers qui permettent de toucher tous les publics.

Informations : http://www.lahalle-pontenroyans.org/