Logo Les Ateliers de la Création

Logo Centre Pompidou Logo IRCAM

Un projet d'éducation artistique à la croisée des arts visuels, des arts du son et des nouvelles technologies en direction des lycées professionnels

 

PRÉSENTATION

Démarche pédagogique
Les ateliers de la création sont le support d’une pédagogie de projet dès la classe de seconde qui permet l’expérimentation, l’expression des émotions et des ressentis mais aussi le développement d’un raisonnement et de l’autonomie. Cette démarche ouvre la possibilité de construire un point de vue, une argumentation et une synthèse à l’écrit comme à l’oral. Cet apprentissage, réexploité en classe de Première et affiné en classe de Terminale, s’inscrit sur la durée des trois années de formation. Ce projet prépare et forme les élèves à leur évaluation en CCF (contrôle en cour de formation) d’Arts Appliqués : constitution d’un dossier en Première et d’un dossier avec un oral en Terminale ; il répond au sujet d’étude du programme de Français « des goûts et des couleurs, discutons-en ? » ; il s’appuie sur la théorie de l’acoustique dans la construction en Technologie. L’équipe enseignante veille à mettre en évidence un autre regard sur l’enseignement professionnel et à s’ouvrir sur d’autres champs culturels et artistiques, et établit sa progression pédagogique en pluridisciplinarité qui nécessite aussi une attention toute particulière en interdisciplinarité de l’Histoire des Arts.

Œuvre étudiée durant les ateliers :
Michelangelo Pistoletto
Michelangelo Pistoletto - Labirinto e Grande Pozzo, 1969-2008
Courtesy Galleria Continua, San Gimignano
© Michelangelo Pistoletto

L’œuvre choisie est « Labirinto e Grande Pozzo » de Michelangelo Pistoletto présentée au Musée d’Art Moderne de Saint-Étienne dans le cadre de l’exposition îles jamais trouvées. C’est avec le soutien de Delphine Alleaume, médiatrice au MAM, que l’installation est l’objet de découverte, d’analyse, d’interprétation, d’expérimentation mais aussi de construction d’une appréciation esthétique à travers un échange d’opinion en prenant en compte les goûts et les ressentis d’autrui.

La pièce sonore :
Sa conception avec le compositeur Diego Losa, en exploitant le vocabulaire plastique et émotionnel, ouvre la porte de l’Art du son par l’aspect technique du matériel et par la procédure d’une prise de sons dans l’atelier bois du lycée pour une prise en compte globale de leur spécificité professionnelle. Sa réalisation et son installation dans l’espace du MAM permettent aux élèves d’être pleinement acteurs créatifs du projet.

La rencontre avec A-Stella, artiste stéphanoise :
Son atelier, son espace d’exposition et sa démarche de création montrent qu’être artiste est un métier à part entière. Une rencontre, des échanges riches d’interrogations et de réponses.


photo : l’atelier de A-Stella


L’investissement des élèves :
-Constitution d’un carnet de bord et suivi des différentes étapes du projet.
-Exploitations créatives en progression dans l’avancement du projet.
-Médiation de leur production : Regards et visite guidée de l’œuvre avec leur pièce sonore, échanges avec les autres classes sélectionnées à Paris et d’autres publics de Saint-Étienne.

Les concerts du GRAME à Lyon :
Sous l’angle de l’ouverture culturelle, ils seront appréciés avec un nouveau regard à la suite de cette expérience, de ce vécu, de cette initiation aux sons électroacoustiques.

La restitution des ateliers :

- le mardi 12 avril 2011 au Musée d’art moderne :
rencontre professionnelle de 16h à 18h / rencontre publique de 18h à 20h

- jusqu’au samedi 16 avril 2011 inclus :
la création sonore réalisée par les élèves sera diffusée au musée, sur le lieu de l’installation

En accord avec l’artiste, l’installation sonore des élèves restera diffusée après la présentation publique du 12 avril au Musée d’art moderne. Des visites guidées seront organisées pendant toute la durée de l’exposition, et faites conjointement par le personnel du Mam, les élèves et surtout par les étudiants du conservatoire.
La longévité de cette restitution permettra de travailler sur une programmation de rencontres avec l’ensemble des élèves scolarisés dans le département de la Loire et dont les établissements sont en convention avec le conservatoire.

ACTEURS DU PROJET ET PARTENARIATS

Lycée professionnel Benoît Fourneyron
Le Bac Pro Technicien Constructeur Bois est une formation qui se déroule sur trois années. L’objectif de la formation est de :
-Préparer la réalisation d’un ouvrage,
-Réaliser des ouvrages de charpente et construction bois,
-Organiser, animer et gérer le suivi d’un chantier dans le cadre d’une équipe de plusieurs ouvriers professionnels.
22 semaines de stages en entreprises sont réparties sur les 3 ans de la formation.
Suite à cette formation les jeunes peuvent entrer directement dans le monde du travail. Le domaine d’intervention recouvre alors l’ensemble des ouvrages de structure, d’ossature ou de charpente réalisés en bois et dérivés pour des bâtiments et ouvrages individuels ou collectifs.

L’équipe enseignante
Pilote du projet : Mr Thierry HARDOUIN / Arts Appliqués
Professeur principal : Mme Éliane HUMBERT / Lettres-Histoire-Géo
Mr Franck BRUYAS / Génie Bois

La classe
Seconde Bac pro « Technicien en construction bois »



Musée d’art moderne de Saint-Etienne Métropole Michelangelo Pistoletto Labirinto e Grande Pozzo, 1969-2008 Courtesy Galleria Continua, San Gimignano © Michelangelo Pistoletto
Le Musée d’Art Moderne de Saint-Étienne Métropole propose une programmation d’expositions temporaires d’envergure internationale et détient une collection majeure d’oeuvres des XXe et XIXe siècles, une référence parmi les musées en région, elle rassemble aujourd’hui près de 19’000 œuvres.
Avec une réelle volonté d’ouverture au monde, le musée organise chaque année plus d’une dizaine d’expositions temporaires autour d’un artiste jeune ou confirmé, d’une thématique ou d’un mouvement artistique. Le Musée d’Art Moderne a ainsi accueilli depuis 2003 des grands noms tels que Gilbert & George, Yan Pei-Ming, Lee Ufan, Roman Opalka, George Baselitz, Orlan, Antony Gormley, Richard Nonas… ainsi que des grandes expositions collectives telle que Passage d’Europe, Domicile, ou le collectif d’avant-garde Zéro.
Historiquement pensé comme un lieu de formation et d’information, le Musée d’Art Moderne de Saint-Etienne Métropole, à travers son Service des publics entretient une relation privilégiée avec le public scolaire.
Un portrait de Georg Baselitz, une accumulation d’objets d’Arman, un monochrome d’Yves Klein, une sculpture de Bernard Pagès… Chaque œuvre de la collection, chaque exposition est une ouverture vers des questions simples (pourquoi un portrait à l’envers ? pourquoi des objets de rebus ? pourquoi bleu ? un tas peut-il être une sculpture ? …) ou plus complexes (la notion d’immatériel, le désordre peut-il être construit ?…).
De la visite guidée au projet expérimental, l’enrichissement est multiple : découvrir un lieu d’exposition institutionnel, sensibiliser les élèves à l’art moderne et contemporain, favoriser la découverte, l’appropriation et la réflexion par le dialogue, se nourrir de savoir et de démarches artistiques singulières, expérimenter plastiquement pour aller plus loin dans la compréhension des media, des matériaux, du point de vue, faire des choix plastiques pour donner du sens… tout un programme ! Lien vers le site du Musée



Grame, Centre national de création musicale
Grame, centre national de création musicale à Lyon, est organisé autour de plusieurs grands pôles d’activités : la création, notamment dans le domaine des musiques mixtes, la recherche en informatique musicale, la diffusion autour d’une saison de concerts et la formation, en direction de publics diversifiés. Grame produit la Biennale Musiques en Scène, manifestation pluridisciplinaire d’ampleur internationale en alternance avec les “Journées Grame”. Doté d’un laboratoire de recherche, de deux studios de composition, le centre poursuit sa mission de création en accueillant en résidence des compositeurs français et étrangers. Lien vers le site du Grame

Compositeur intervenant : Diego Losa Diego Losa

Conservatoire Massenet - Conservatoire à Rayonnement Régional Musique, Danse et Art Dramatique
Le Conservatoire Massenet de Saint-Étienne, labellisé Conservatoire à Rayonnement Régional depuis 2005, est une école spécialisée dans l’enseignement musical, chorégraphique et dramatique. Il assure une large mission éducative, culturelle et artistique en direction de publics variés, et touche chaque année près de 1 500 élèves enseignés par plus de 90 professeurs.

Les études, structurées en 4 cycles, commencent à l’enseignement initial pour les 7/8 ans et peuvent se poursuivre jusqu’à la formation professionnelle pour les meilleurs . Les étudiants inscrits en cycle 3 et 4 proviennent géographiquement de 7 départements. Des actions de formation plus pointues sont programmées, soit dans le cadre d’une formation professionnelle spécifique (préparation au Diplôme d’Etat ou au Certificat d’Aptitude), soit dans le cadre de conventions avec l’Education Nationale (notamment la formation de chef de chœur). Des antennes du Conservatoire Massenet ont également été développées dans des quartiers excentrés.

Depuis 1998, le Conservatoire a imaginé une stratégie de diversification de l’offre esthétique, ouvrant successivement un Département de Musique Ancienne, un Département de Jazz, un Département de Musiques Actuelles et depuis la rentrée 2009 / 2010, un département Art Dramatique, permettant de compléter l’offre disciplinaire proposée.

Manifestations et concerts
Dans la continuité de ses activités pédagogiques, le Conservatoire Massenet participe activement à l’animation musicale de Saint-Etienne et de son bassin.

Son potentiel d’artistes, fort de 90 enseignants et d’environ 130 étudiants de haut niveau inscrits en Cycle d’Orientation Professionnelle, constitue un vecteur de diffusion remarquable, avec des interventions telles que des concerts, des conférences du département d’érudition musicale, des représentations des différents ensembles vocaux, de l’Orchestre Symphonique et de l’Orchestre d’Harmonie...

Dans une perspective d’ouverture esthétique et de décentralisation géographique, le Conservatoire Massenet de Saint-Etienne programme chaque année une centaine de manifestations de tous ordres.

EXTRAITS DU BLOG DU PROJET DE SAINT-ETIENNE

Présentation au Centre Pompidou

Présentation des travaux par les élèves, à l’occasion de la rencontre des Ateliers de la création en région le 7 avril 2011.













Photos : Hervé VERONESE


Travail de création sonore

L’ambiance sonore à été composé à partir de sons enregistres dans les ateliers du Lycée professionnel Benoit Fourneyron et dans le Musée d’art moderne de la ville de St Etienne. La proposition à été de faire une approche au monde du son par intermediaire de l’art visuel. Le travail à été faite en equipe. Deux groupes ont travaillé en apportant des idées grace aux sensations que l’installation visuel les avait donnée. Trés important à été le travail avec les intervenants au musée et les enseignantes qu’ont aidé a la compréhension et analyse de l’oeuvre. L’utilisation des plug ins GRM Tools a donné des couleurs spectrales mystérieuses.
Diego Losa


Billet 1

Bonjour, le blog vient d’être mis en ligne. Bientôt, vous pourrez lire ici des billets de tous les acteurs du projet à Saint-Etienne et en savoir plus sur le déroulement des ateliers. N’hésitez pas à revenir voir dans quelques jours ! Cordialement, l’Équipe projet.