Logo Les Ateliers de la Création

Logo Centre Pompidou Logo IRCAM

Un projet d'éducation artistique à la croisée des arts visuels, des arts du son et des nouvelles technologies en direction des lycées professionnels

 

PRÉSENTATION

Démarche pédagogique
La troisième de découverte professionnelle a la particularité d’être la seule classe du cycle collège intégrée au sein du lycée professionnel. Elle a pour spécificité de faire découvrir les métiers aux élèves afin qu’ils construisent leur projet de formation professionnelle. C’est une classe riche en découvertes et en émotions pour ses futurs lycéens de la voie professionnelle ou de l’apprentissage. Les enseignements artistiques (Arts Plastiques et musique) ont été regroupés sur deux heures hebdomadaires dans un enseignement dispensé par un professeur d’arts appliqués.

Ce projet nous permet d’aborder avec les élèves plusieurs domaines artistiques : les arts du son et l’art contemporain. Il amène les élèves à affuter leur sensibilité, à susciter leur curiosité pour des œuvres, un lieu d’exposition et des techniques qui sortent du cadre scolaire habituel. Les élèves vont acquérir des compétences en matière d’observation et d’analyse, qui, complétées par l’étude d’autres oeuvres en cours d’Arts Appliqués, leur permettront de préparer l’oral d’histoire des arts du diplôme national du brevet.

Ce travail est aussi un excellent support pour consolider une équipe pédagogique qui se doit de soutenir les élèves dans toutes leurs démarches et dans leur ouverture sur le monde. Le projet permettra également aux élèves de découvrir différents métiers des filières artistiques : technicien du son, artiste, compositeur et de les conforter dans une dynamique créative à construire leur propre personnalité.

L’œuvre plastique et la pièce sonore :
Les élèves font l’expérience d’une œuvre plastique contemporaine de Hans Schabus exposée à l’ Institut d’Art Contemporain de Villeurbanne. Avec la médiatrice Adeline Lépine, ils dégageront un vocabulaire (conceptuel, sensoriel, émotionnel) issu de leur ressenti face à l’œuvre et traduiront cette observation dans la création d’une pièce sonore en collaboration avec le compositeur Samuel Sighicelli, médiateur du GRAME. Le travail comprend la prise de son dans leur environnement scolaire, le traitement du son sur informatique et la finalisation de l’œuvre. Approches plastiques et expérimentations sonores se croisent ainsi pendant plus de seize heures d’ateliers artistiques qui donneront lieu à la production d’une scène sonore.

L’Institut d’art contemporain invite Hans Schabus à réaliser sa première exposition d’envergure en France. Elle réunit des œuvres de l’artiste tant existantes que nouvelles, composées d’installations, de vidéos, de sculptures et de collages.
Par des actes radicaux – creuser, reboucher, ceinturer, découper – Hans Schabus déstructure et restructure l’espace, modifie nos repères et nos déplacements. Né en 1970 à Watschig en Autriche, l’artiste vit et travaille à Vienne.

Œuvre étudiée durant les ateliers :
Hans Schabus.
Meteriss, 2011





Meterriss , 2011
La chaîne de Meterriss, œuvre produite pour l’exposition, interroge l’espace de façon physique et mentale. Enserré, broyé, ceinturé, cassé, effrité, l’espace oriente le visiteur vers un rapport inédit entre un objet et son environnement. Longue d’environ soixante-quinze mètres, la mise en tension progressive de la chaîne a vu les parois de placoplatre, ainsi que les structures de bois et d’aluminium les soutenant, être peu à peu pliées, tranchées, voire s’effondrer. Filant autour de la partie centrale de l’espace d’exposition, à 1 mètre du sol, la chaîne impose sa trajectoire aux constructions déterminant habituellement le cadre de présentation des œuvres, révélant par là même la structure jusqu’alors invisible du bâtiment.

Restitution de l’atelier : Les élèves médiateurs de leur scène sonore
Une triple restitution sera organisée :
- le 7 avril – restitution au Centre Georges Pompidou
- le 21 avril – restitution à l’Institut d’Art Contemporain de Villeurbanne dans le cadre d’une journée organisée avec le rectorat de l’Académie de Lyon et la DRAC Rhône Alpes
- le 1er juin : dans le cadre des "Journées Grame" :
restitution au Théâtre Les Ateliers de Lyon, suivie de la présentation du spectacle vidéo-musical de Samuel Sighicelli : Marée Noire.

La rencontre avec Hans Schabus : Elle se déroulera à l’ IAC, le 21 mars.

L’investissement des élèves :
- Constitution d’un carnet de bord et suivi des différentes étapes du projet.
- Prise de sons dans leur environnement scolaire, réalisation de la bande sonore et exploitation pédagogique du vocabulaire utilisé.
- Médiation de leur production : Regards et visite guidée de l’œuvre avec leur pièce sonore, échanges avec les autres classes sélectionnées à Paris et d’autres publics de Lyon.

Les concerts du GRAME à Lyon :
Sous l’angle de l’ouverture culturelle, ils seront appréciés avec un nouveau regard à la suite de cette expérience, de ce vécu, de cette initiation aux sons électroacoustiques.

ACTEURS DU PROJET ET PARTENARIATS

Lycée Georges Lamarque Rillieux la Pape

Le Lycée professionnel Georges Lamarque, labélisé lycée des métiers des arts et techniques du bois et de la tapisserie d’ameublement accueille près de 400 élèves. Etablissement classé en zone sensible, l’équilibre de nos cartes de formations entre sections industrielles et des métiers d’art nous a permis de conserver une réelle mixité de public facteur de richesse. Situé au cœur d’un parc de 11 hectares disposant d’un parc de plus 100 machines réparties sur 3 500 m2 d’atelier et animé par une équipe de 50 enseignants, le lycée Lamarque est un établissement reconnu par les professionnelles du secteur.
L’équipe enseignante :
Pilote du projet : Nicolas Combasson / Arts Appliqués
Professeurs principaux : Mme Cécile Picaud / Math-Sciences, M. Benoît Drouet / Anglais
Proviseur Adjoint : M. Damien Coursodon

La classe :
3éme de découverte professionnelle - Tapisserie


L’Institut d’art contemporain de Villeurbanne
Outil de création, d’expérimentation et de recherche pour l’art actuel, l’Institut d’art contemporain développe in situ (1200 m2), une activité d’expositions et de rencontres combinée à la constitution d’une collection d’œuvres au rayonnement international.
Il prolonge ses activités de recherche, ex situ, par la diffusion de sa collection dans l’ensemble de la région Rhône-Alpes, ainsi qu’en France et au niveau international.
L’institut d’art contemporain bénéficie du soutien du Ministère de la culture et de la communication (DRAC Rhône-Alpes), de la Région Rhône-Alpes, et de la ville de Villeurbanne. Lien vers le site de l’IAC
Médiatrice Arts Plastiques de l’Institut d’art contemporain de Villeurbanne : Adeline Lépine


Grame, Centre national de création musicale Grame, centre national de création musicale à Lyon, est organisé autour de plusieurs grands pôles d’activités : la création, notamment dans le domaine des musiques mixtes, la recherche en informatique musicale, la diffusion autour d’une saison de concerts et la formation, en direction de publics diversifiés. Grame produit la Biennale Musiques en Scène, manifestation pluridisciplinaire d’ampleur internationale en alternance avec les “Journées Grame”. Doté d’un laboratoire de recherche, de deux studios de composition, le centre poursuit sa mission de création en accueillant en résidence des compositeurs français et étrangers. Lien vers le site du Grame

Compositeur-intervenant : Samuel Sighicelli
Médiateur Son du GRAME : Max Bruckert

EXTRAITS DU BLOG DU PROJET DE RILLIEUX-LA-PAPE



Présentation au Centre Pompidou

Présentation des travaux par les élèves, à l’occasion de la rencontre des Ateliers de la création en région le 7 avril 2011.

Photos : Hervé VERONESE