Logo Les Ateliers de la Création

Logo Centre Pompidou Logo IRCAM

Un projet d'éducation artistique à la croisée des arts visuels, des arts du son et des nouvelles technologies en direction des lycées professionnels

 

Présentation

La méthodologie suivra celle proposée par les ateliers de la création dans le respect des axes et des objectifs du projet pilote. Afin de préparer leur participation aux Ateliers de la Création, les élèves rencontreront les partenaires (visuels et sonores), et seront initiés dès la fin de la classe de seconde (futurs particpants du projet en 1ère) à l’art contemporain.

De même le spectacle dans la programmation du Festival "Automne en Normandie" ( 2014) sera choisi en fonction des thématiques : dans la mesure du possible, les élèves rencontreront les équipes techniques de ce spectacle. Propositions nouvelles : • Les élèves opéreront un choix parmi une sélection d’oeuvres proposées par le MUMA afin de les impliquer dans le processus de sensibilisation à l’oeuvre d’art ainsi que la verbalisation. • Les élèves réaliseront une performance publique au MUMA. • Dans la mesure du possible une collaboration sera établie avec une photographe Havraise exposant aux mois de décembre et janvier au MUMA.

Planning

Mai 2014 : séances préparatoires • Présentation du projet • Visite du Muma et rencontre avec les partenaires son • Premiers articles pour le blog

Septembre 2014 • Choix de l’oeuvre • Accueil de l’oeuvre aux ateliers et verbalisation • Rédaction d’articles pour le blog

Octobre-Novembre-Décembre 2014 • Enregistrement des sons des ateliers • Transformation des sons sur logiciel, création de la scène sonore • Dans la mesure du possible, rencontre avec une photographe havraise et visite du studio Honolulu • Rédaction d’articles pour le blog

Janvier-février 2015 : stage en entreprise

Mars-avril 2015 • Répétitions • Performance publique au Muma • Centre Pompidou-IRCAM • Rédaction d’articles pour le blog, la presse, film Expertise

Acteurs du projet et Partenariats

Lycée Robert Schuman

L’axe « ouverture culturelle » est inscrit comme l’une des priorités du projet d’établissement et participe de l’autre axe prioritaire : favoriser la réussite des élèves. Les élèves que nous accueillons au lycée Schuman sont souvent issus de classes sociales défavorisées et nous avons constaté qu’il était difficile de lutter contre un cloisonnement à la fois géographique, social et culturel. Des élèves qui sont en situation de réussite scolaire n’envisagent souvent que des parcours d’études qui leur permettront de rester au Havre, voire même à Caucriauville. La notion d’ouverture culturelle prend donc tout son sens dans notre établissement A ce titre, les projets culturels ne sont pas seulement un « plus » offert aux élèves mais que l’axe culturel entre en synergie avec les contenus disciplinaires et les compétences transdisciplinaires, le projet d’orientation, l’intégration dans la vie citoyenne. Les projets culturels doivent aussi permettre à l’élève de se valoriser, d’avoir une meilleure image de lui-même et surtout de se projeter dans la société. Nous avons ainsi défini la problématique suivante qui oriente le choix et l’élaboration des projets : Comment l’ouverture culturelle peut-elle favoriser le parcours de réussite de l’élève, scolaire et professionnel, et son intégration dans la vie citoyenne ?

Le MuMa, Musée d’Art Moderne André Malraux

Ancré au Havre, ville qui a vu naître ou grandir des artistes tels Monet, Dubuffet, Friesz, Dufy et Braque, le MuMa, inauguré en 1961 par André Malraux, est réputé pour ses collections de la fin du XIXe et du XXe siècle (oeuvres impressionnistes et fauves, fonds d’atelier de Boudin, legs Marande). La récente donation, par sa petite fille Hélène Senn-Foulds, de la collection rassemblée par Olivier Senn au début du XXe siècle fait du MuMa l’une des plus importantes collections impressionnistes de France et lui permet de présenter aujourd’hui, au plus grand nombre, des oeuvres de Renoir, Pissarro, Sisley, Degas ou encore Courbet et Corot.

Intervenante : Marie Bazire

Studio Honolulu

Le Studio Honolulu est un studio d’enregistrement abrité dans l’enceinte du Fort de Tourneville, au Havre. Cet ancien fort militaire a été réhabilité pour accueillir, entre autres, des associations de musique. Ecoles, label, festivals, studios de répétition : de quoi favoriser la création ! Association loi 1901 créée en 1985, le Studio Honolulu est composé de deux entités :  le Studio A, pour l’enregistrement sonore (en studio fixe ou en session mobile dans d’autres lieux)  le Studio B, pour la vidéo. Le Studio B a pris ses quartiers en 2010 dans l’alvéole 10 grâce à une mise à disposition des locaux par la Ville du Havre. En plus de la vidéo, sont développées les activités de production, de communication et d’événementiel avec le projet artistique « I love LH ». Doté de matériel professionnel manié par des ingénieurs du son expérimentés, le Studio Honolulu a toutes les qualités d’un studio professionnel avec la souplesse et la réactivité d’une structure associative. Les techniciens et artistes intermittents qui travaillent au studio ont chacun des sensibilités artistiques différentes.

Intervenants : Jean-Paul BUISSON – Olivier LECOEUR – François LEBEGUE