Logo Les Ateliers de la Création

Logo Centre Pompidou Logo IRCAM

Un projet d'éducation artistique à la croisée des arts visuels, des arts du son et des nouvelles technologies en direction des lycées professionnels

 

L'évalution formative

L’évaluation formative a lieu au cours du projet. Pour l’élève, c’est un instrument pour acquérir concrètement les différentes notions abordées dans le projet. Dans un tel projet, elle peut prendre de nombreuses formes et s’appuyer, par exemple, sur le journal de bord du projet de chaque élève. Cette évaluation formative n’est pas obligatoirement notée et doit avant tout servir à faire progresser l’élève.

L'auto-évaluation

La démarche de projet peut être propice pour l’élève à une auto-évaluation. Cette attitude réflexive lui permet de mieux prendre conscience de son action. On peut lui proposer de faire une liste de « points forts/points faibles » de son action au cours du projet et de valider ou non ses apprentissages au regard des objectifs du projet. Il faut garder en tête que cet exercice d’introspection peut être difficile pour des adolescents.

L'évaluation sommative

L’évaluation sommative permet de vérifier que les notions à acquérir dans le cadre du programme « Arts appliqués et cultures artistiques » ont bien été acquises par les élèves tout au long de l’année. À cet effet, l’enseignant d’Arts appliqués soumet l’élève à un contrôle en cours de formation (CCF), travail écrit sur table ou oral sur dossier (papier ou informatique).

Le CCF de l’année de projet peut s’appuyer sur le projet d’approfondissement artistique et culturel sans qu’il ne constitue l’objet même de l’évaluation. Lors du projet pilote des Ateliers de la création, une enseignante d’arts appliqués a imaginé un CCF dont une partie consiste à demander aux élèves de créer la jaquette du CD de leurs créations sonores.