Logo Les Ateliers de la Création

Logo Centre Pompidou Logo IRCAM

Un projet d'éducation artistique à la croisée des arts visuels, des arts du son et des nouvelles technologies en direction des lycées professionnels

 

Présentation

La classe de seconde SEN (Systèmes Électroniques et Numériques) du lycée professionnel Saint-Jean à Colmar participe pour la première fois au projet « Les Ateliers de la Création ».

L’Œuvre étudiée

la présentation du vidéaste Robert Cahen intitulée « La peinture en mouvement, les œuvres du musée Unterlinden sous le regard de Robert Cahen », regroupe l’installation de six cylindres au fond desquels sont projetés des visages issus de détails d’œuvres appartenant aux collections du musée. Grünewald, Renoir, Picasso, Victor Brauner et Gaston Chaissac sont quelques-uns des quinze peintres qui sont passés sous l’œil de la caméra de l’artiste.

Création sonore

Les élèves travailleront avec François Papirer, musicien du groupe des Percussions de Strasbourg et Stéphane Clor, réalisateur en informatique musicale.

Durant plus de vingt heures d’ateliers, complétés par des rencontres avec des artistes et des spectacles, l’élève va explorer une œuvre plastique de semaines en semaines, dépasser sa perception spontanée pour accéder à l’analyse des matériaux et des processus à l’œuvre dans le travail de l’Art, s’approprier les techniques de prise de son et de studio, affiner son regard et son écoute. Il expérimentera la démarche de création en réalisant une scène sonore, pensée comme une lecture personnelle de l’œuvre plastique. À travers cette appropriation progressive, l’élève sera à même de devenir le médiateur des œuvres pour un autre public, à l’occasion d’une restitution dans les espaces d’exposition.

La production sonore des ateliers dans lesquels évoluent les lycéens en formation professionnelle mérite une attention toute particulière et suscite des interrogations :
  Quels niveaux de conscience ont-ils des sons qu’ils produisent ?
  Un son peut-il être un indice de qualité (d’une fabrication) ?
  L’oreille ou l’écoute peut-elle corriger les perceptions visuelles et kinesthésiques ?
  Comment le son d’une lime peut-il traduire l’humeur de celui qui la manipule ?

Il s’agit pour le musicien de faire prendre conscience aux élèves de l’environnement sonore dans lequel ils évoluent, de montrer l’influence du geste sur la production d’un son, voire d’en expliquer la physique. Le percussionniste détourne des objets usuels à des fins musicales. Le passage des élèves dans la salle de répétition des Percussions de Strasbourg leur permet de faire un parallèle entre leur travail en atelier et la recherche musicale sur les matériaux sonores. De son côté, le réalisateur en informatique musicale forme les élèves à la manipulation des outils nécessaires pour la création sonore, la transformation et le montage des sons, afin qu’ils puissent traduire à travers un nouveau médium les émotions et réflexions que leur a inspirée la rencontre avec l’oeuvre plastique.

Acteurs du projet et partenariats

L’institution Saint-Jean

L’Institution Saint-Jean est un établissement privé sous contrat d’association, comportant une école maternelle, une école élémentaire, un collège, un lycée et un C.F.A.-C.F.C. et rassemblant un peu plus de 1600 élèves.

Le Lycée Professionnel accueille 390 jeunes dans des sections de 3ème Prépa-Pro et des bacs professionnels Gestion-Administration, Commerce, ASSP et Systèmes Électroniques et Numériques.

Cette année, Mme Trujillo, enseignante en Arts Appliqués, entraîne les élèves de seconde SEN dans une nouvelle aventure qui permettra à nos jeunes de découvrir les arts visuels, les arts du son et les nouvelles technologies, et cela afin de susciter la création artistique. Ce projet représente une belle opportunité pour nos jeunes de développer leur rigueur intellectuelle et de se tourner vers la culture scientifique et artistique.

Cette expérience, riche en connaissances et en émotions, permettra d’intensifier la volonté de nos élèves à suivre un parcours post-bac, parcours que l’établissement essaie de favoriser au mieux pour ses lycéens.

Le musée Unterlinden

Installé dans un ancien couvent du XIIIe siècle, le musée Unterlinden conserve le célèbre chef-d’œuvre de Grünewald et de Nicolas de Haguenau, le retable d’Issenheim. Ce polyptyque a été réalisé entre 1512 et 1516 pour la commanderie des Antonins d’Issenheim. Autour de l’ancien cloître médiéval, sont présentées des peintures et sculptures de la fin du Moyen Âge et du début de la Renaissance, des œuvres d’arts décoratifs et populaires. En raison des travaux d’agrandissement du musée, les collections d’archéologie et d’art moderne ne sont pas visibles. Robert Cahen a restitué des images des œuvres majeures des collections du musée et particulièrement celles d’art moderne, qui ne sont pas visibles en raison des travaux. Dans le cadre des Ateliers de la Création, les élèves du Lycée Saint-Jean réalisent un travail autour de cette œuvre.

Les intervenants son

  • François Papirer

François Papirer est Musicien, délégué artistique des Percussions de Strasbourg. Né il y a plus de cinquante ans, l’ensemble des Percussions de Strasbourg fut le premier groupe de musique de chambre pour instruments à percussions. Voyage après voyage, création après création avec les plus grands compositeurs contemporains, le groupe a enrichi la palette sonore des percussions par des sons et des timbres nouveaux. En sollicitant des compositeurs issus d’univers musicaux très différents, en mêlant instruments de percussion traditionnels et musiques issues des nouvelles technologies, l’ensemble des Percussions de Strasbourg continue à développer son esprit novateur et suscite toujours la curiosité du public.

http://www.percussionsdestrasbourg....

  • Stéphane Clor

Stéphane Clor est un jeune musicien récemment diplômé de l’Académie supérieure de musique de Strasbourg. Improvisateur et interprète, il réalise des projets autour de la musique instrumentale. Il est membre du label de musique actuelle 3rd Lab, du collectif de musique contemporaine Hanatsu miroir ou encore du collectif de musiques improvisées PILS. S’intéressant aussi tout particulièrement aux musiques électroacoustiques et électroniques ainsi qu’aux arts sonores, il développe différents projets artistiques dans ces domaines en collaboration avec d’autres musiciens, mais aussi avec les arts plastiques et le théâtre.

clor.stephane@gmail.com

Musica, festival international des musiques d’aujourd’hui de Strasbourg

Avec 76 œuvres dont 27 en créations et premières françaises, Musica 2013 explore les nouvelles expressions musicales des XXe et XXIe siècles en offrant l’occasion d’entendre les œuvres contemporaines marquantes et de découvrir la création d’aujourd’hui.

Les objectifs de Musica : Le soutien à la création

• Préserver un véritable espace de liberté d’expression artistique pour les compositeurs et les interprètes sans contrainte de rentabilité économique ou d’implication sociale immédiate, • Encourager la création par une politique de commandes. • Participer à l’insertion sociale des compositeurs par une politique dʼaccompagnement 
des jeunes artistes. • Démocratiser l’accès à la création musicale en permettant au public le plus large de se familiariser avec les pratiques artistiques contemporaines. • Fidéliser les publics par une politique tarifaire particulièrement avantageuse. • Initier les jeunes aux écritures et techniques musicales d’aujourd’hui par leur rencontre avec des compositeurs vivants et des concerts à lʼUniversité de Strasbourg.

Site Internet : http://www.festivalmusica.org

Blog : http://blog.festivalmusica.org